MANIN (D.)


MANIN (D.)
MANIN (D.)

MANIN DANIELE (1804-1857)

Patriote italien du Risorgimento, né à Venise d’une famille israélite (Mortara), qui lui donne le nom du dernier doge de la République Sérénissime (1726-1802). Avocat, Daniele Manin prend une part active, jusqu’en 1840, au mouvement réformiste modéré, qui réunit, autour de l’étude des questions économiques et sociales, les libéraux des divers États de la Péninsule. Après l’avènement de Pie IX (1846), qui fait naître l’espoir d’une prochaine régénération nationale, il commence, avec son ami Niccolò Tommaseo, la «lutte légale» contre le gouvernement autrichien, ce qui leur vaut d’être arrêtés, en janvier 1848. En écho à la révolution de Vienne, Milan et Venise se soulèvent, et Manin est libéré par le peuple. Il refuse la conciliation avec la maison de Habsbourg, convaincu, désormais, que seule la guerre peut résoudre le problème national italien. Il prépare alors la seconde insurrection vénitienne, qui éclate en mars 1848, et il est nommé président d’une république qu’il envisage d’inclure dans une grande fédération italienne. Son action de gouvernement, unissant «la sagesse heureuse à l’enthousiame passionné», est remarquable d’efficacité. Mais, dès le mois de juin, le retour offensif de l’Autriche et la réoccupation des régions vénitiennes de terre ferme isolent la cité dans sa lagune. Manin fait alors le sacrifice de la république, pour proclamer l’union avec le Piémont. Il constitue un gouvernement provisoire, au-dessus des partis, pour animer la résistance. La réouverture des hostilités par Charles Albert suscite un immense espoir, vite brisé par la défaite de Novare en mars 1849. Investi des pleins pouvoirs en avril, Manin refuse de capituler. Bien plus que les bombardements autrichiens, ce sont la famine, le typhus et le choléra qui ont finalement raison, en août, du dernier foyer de la révolution italienne. Manin part pour l’exil et se fixe à Paris, vivant dans la pauvreté au milieu de la colonie des proscrits libéraux et forçant l’estime par son patriotisme et sa dignité. Il accepte, avec réalisme, la prépondérance de Cavour, à laquelle il subordonne son idéal républicain, persuadé qu’il n’y a plus désormais, dans la Péninsule, que deux forces vivantes: l’opinion publique italienne et l’armée piémontaise. L’intérêt national exige de réunir tous les Italiens autour du programme unitaire et monarchique, ce qu’il explique dans sa célèbre formule: «Le parti républicain dit à la maison de Savoie: Faites l’Italie et je suis avec vous, sinon, non.» À cet effet, Manin utilise ses dernières forces à animer la Société nationale italienne, qu’il avait fondée le 1er août 1857 à Paris, peu avant de mourir.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Manin — may refer to: Daniele Manin (1804 1857), Italian statesman and patriot of the period of Italian Unification Ludovico Manin (1725 1802), last Doge of Venice Tunka Manin (1010 1078), ruler of the Ghana Empire Yuri I. Manin (born 1937),… …   Wikipedia

  • Manin — ist der Familienname folgender Personen: Bernard Manin (* 1951), französischer Politikwissenschaftler und Professor of Politics an der New York University Daniele Manin (1804 1857), Beteiligter an der Revolution von 1848 in Venedig Ludovico Manin …   Deutsch Wikipedia

  • Manin — Manin …   Wikipedia Español

  • manin — maniñ pron. pers. sing. ilativus Kp, Lkm žr. aš: Kokia čia liga maniñ inlindo Lp …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Manin — Manin, Danielo, geb. 20. Mai 1804 in Venedig, war Advocat daselbst u. überreichte am 21. Dec. 1847 bei der lombardischen Centralcongregation eine Petition für Venedig, worin auf mehrere Gebrechen aufmerksam gemacht u. Verbesserungen vorgeschlagen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Manin — Manin, zwei Gipfel der Kleinen Fátra im ungarischen Komitat Trencsin, 810 und 891 m hoch, zwischen denen sich ein an pittoresken Felsformationen reicher Engpaß durchwindet. An der engsten Stelle der Klamm befindet sich die Maninspalte, ein… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Manin — Manīn, Daniele, ital. Staatsmann, geb. 13. Mai 1804 zu Venedig, Advokat das., Führer der antiösterr. Partei, 1848 Vorsitzender der Provisorischen Regierung, 13. Aug. bis zum Falle Venedigs (24. Aug. 1849) Diktator, lebte, da nicht amnestiert, als …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Manin — Manin, Danielo, geb. um 1800 zu Venedig, Advokat u. Verschwörer, 1848 Hauptagitator, aus Ehrgeiz der Vereinigung mit Sardinien abgeneigt, später Dictator Venedigs bis zu dessen Uebergabe, entfernte sich nach England …   Herders Conversations-Lexikon

  • manin — MANÍN adj. v. colosal, enorm, excepţional, extraordinar, fabulos, fantastic, fenomenal, formidabil, gigantic, grozav, imens, infinit, neauzit, nebun, negrăit, neînchipuit, nemaiauzit, ne maicunoscut, nemaiîntâlnit, nemaipo menit, nemaivăzut,… …   Dicționar Român

  • Manin — Porté dans l Isère et les départements voisins, c est sans doute un diminutif formé à partir du nom de personne germanique Manno (racine man = homme). Diminutifs : Maninet (26) et sans doute Maninat (65, 03), Manignat (03), dont le nom Manignal… …   Noms de famille


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.